Cet espace a pour vocation de rendre compte de la mobilisation de l'équipe pédagogique et des parents d'élèves du collège de la Grange-aux-Belles. Cet établissement classé ZEP du Xe arrondissement de Paris se voit retirer 38,58 heures hebdomadaires d'enseignement pour la rentrée 2008.
Devant la forte mobilisation de deux autres collèges du Xe arrondissement, vous trouverez des articles concernant les établissements Bernard Palissy et Valmy dans la rubrique Thèmes "autres collèges"

samedi 16 février 2008

Les parents prennent le relais au collège Palissy

L'équipe enseignante a enfin obtenu un rendez-vous avec M. Moreau, l'inspecteur d'académie, le vendredi 15 février à 14 h. Cela après six jours de grève et une manifestation devant le rectorat le jeudi 14 février avec les trois autres collèges du Xe arrondissement.

Réunis jeudi soir, parents et enseignants ont préparé les actions du lendemain. Environ 150 parents ont signé deux pétitions – une réclamant plus d'heures d'enseignement pour le collège entier, une autre concernant plus particulièrement la classe d'UPI (écouter l'interview plus bas) –, qui seront transmises à l'inspecteur d'académie, et décident d'occuper à tour de rôle le collège jusqu'à ce qu'ils obtiennent satisfaction .

Le rendez-vous au rectorat n'a pas, semble-t-il, donné de grands résultats puisque l'occupation est reconduite pour lundi matin.

La délégation reçue par M. Moreau, l'inspecteur d'académie, après la manifestation de jeudi a néanmoins obtenu le réexamen des cas des trois collèges du Xe les plus touchés par la diminution des heures d'enseignement (Grange-aux-Belles, Palissy et Valmy). Une nouvelle annonce devrait avoir lieu le 19 février dans la soirée.

« Obtenir plus d'heures pour notre collège en en déshabillant un autre n'est pas satisfaisant. Les parents des collèges concernés doivent se battre ensemble et rester mobilisés aussi dans les années à venir. Nous ne devons pas tolérer de nouvelles diminutions des dotations horaires dans des établissements comme les nôtres », a déclaré une mère d'élève motivée en charge du standard vendredi dernier.


video
Ecouter l'interview de Brigitte Lanselle, chargée du dispositif UPI à Palissy

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bravo ! il faut lutter & lutter encore pour obtenir ce à quoi les enfants, nos enfants ont droit. Il faut être exigeant et vouloir le meilleur pour tous les enfants et en particulier dans nos quartiers dits "populaires". Solidairement, Estelle (parent d'élève Collège Daniel Mayer Paris 18ème - nous étions nous mêmes au Rectorat le 8 février 2008 pour obtenir plus de moyens et éviter que notre Collège ne se dégrade encore)